Image 
	Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Portrait de dirigeant et dirigeante

Antoinette Fouque, la mère de la féminologie

Elle a dirigé l'écriture de l'ouvrage intitulé "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel raconte quarante siècles de création des femmes. Logiquement, Antoinette Fouque a collaboré à différents livres collectifs ainsi qu'à de nombreux entretiens. La lutte de cette grande féministe ne cède pas aux tentations de l'activisme sans concessions, elle soutient la maternité, qui ne peut selon la théoricienne s’opposer à la libération de la femme. Antoinette Fouque explique la féminologie au fil de trois essais sortis entre la fin des années 80 et la décennie 2010.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque, l'AFD

L'AFD créée par Antoinette Fouque est plus que jamais active et soutient la gauche, relais du combat des femmes.. Membre la commission des droits de la femme à Strasbourg, elle est nommée vice-présidente. L'AFD combat dans le but d'empêcher la montée des extrémismes, car en ce début de XXIe siècle, les droits des femmes se trouvent toujours en danger. Antoinette Fouque met en place l'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie pendant le bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, en 1989.

Antoinette Fouque se fait critique littéraire pour 2 sociétés d’édition et rédige des notes de lecture pour une troisième en plus de sa profession d’enseignante. C’est en 1972 à la faculté de Vincennes qu'elle débat sur la sexualité féminine sous la houlette de Luce Irigaray, psychanaliste féministe. Antoinette Fouque suit les séminaires de Jacques Lacan, le réputé psychanalyste dans les années 60.

Selon Antoinette Fouque, la femme du soldat inconnu est encore plus inconnue que lui. Ce sont les mots écrits sur une banderole qu'elle agite lors d'une manifestation du Mouvement de libération des femmes à Paris. La militante s'exprime au siège des Nations Unies mais aussi dans le monde entier pour défendre la cause des femmes. Antoinette Fouque a créé le Club Parité 2000 et l’Observatoire de la Misogynie.

Au début des années 70, elle crée Les Editions des femmes, en même temps que les Librairies des femmes sur Paris, Marseille et Lyon. Les lecteurs ont découvert de multiples auteurs grâce à la société d’édition d’Antoinette Fouque, qui propose des centaines d'ouvrages dédiés à la réflexion des femmes. Les boutiques de livres ouvertes par Antoinette Fouque sont ouvertes jusqu'à minuit, il s'agit d'endroits de rencontres.